Casino utan svensk licens

Anvers, le 6 mai 2021 – La protection des données occupe une place de plus en plus importante dans les lois et règlements européens. Par conséquent, il existe un besoin croissant de formations poussées pour les délégués à la protection des données. L’organisme de formation Data Protection Institute (DPI) profite de cet élan et se renforce avec l’expertise de la société de cybersécurité Toreon. Grâce à l’apport de connaissances de Toreon, DPI, spécialisée dans les formations destinées aux délégués à la protection des données, élargit considérablement son offre.

La crise du Covid actuelle et la multiplication des cas d’utilisation abusive des systèmes TIC et des données personnelles ont ébranlé les entreprises belges et ont fortement accru le besoin de formations professionnelles. L’organisme de formation Data Protection Institute (DPI), spécialiste dans ce domaine, se réjouit de son agenda chargé en ces temps de corona.

Au cours des dix dernières années, de plus en plus d’entreprises ont trouvé le chemin des formations du spécialiste anversois. « Ce qui rend nos formations uniques, c’est qu’elles se déroulent à l’intersection de trois disciplines : la gestion des données, la sécurité de l’information et la protection des données », explique Peter Berghmans, CEO de DPI. « En réunissant ces trois disciplines, nous créons une expérience d’apprentissage unique. Nous combinons cela avec un large éventail de participants. De cette façon, nous stimulons des discussions captivantes et des échanges de points de vue et d’expériences entre les participants. »

L’offre de formation 3D de Data Protection Institute

DPI œuvre à son évolution future en élargissant encore davantage son offre de formation. Dans un premier temps, DPI renforcera son offre de formation avec des formations en sécurité.

DPI prépare une formation pour les Chief Information Security Officers (CISO) en collaboration avec Sébastien Deleersnyder, cofondateur et directeur technique de Toreon. DPI reprendra également dans son portefeuille l’offre de formation actuelle de Toreon, dont la formation de renommée internationale ‘Threat Modeling’ (modélisation des menaces).

« Notre formation ‘Threat Modeling’ est une référence sur le marché international de la sécurité. Tout comme ces cinq dernières années, Black Hat USA 2021 – une conférence réputée sur la cybersécurité – a sélectionné cette formation », explique Sébastien.

Dans une phase suivante, plus tard cette année, DPI proposera également des formations axées sur la gestion des données. Une fois que nous aurons également une formation en gestion des données dans le portefeuille, le modèle 3D sera prêt. À trois reprises, les données occupent une place prépondérante, d’où le clin d’œil à un modèle ‘3D’ pour les formations.

« Nous sélectionnons pour toutes ces formations toujours les formateurs les plus expérimentés dans ce domaine. De cette façon, nous garantissons une formation indépendante et qualitative pour tous les participants », affirme Peter.

À propos de DPI

Lors de la publication de la première version de ce que nous connaissons aujourd’hui comme le Règlement général sur la protection des données, le rôle d’un délégué à la protection des données a été ajouté au cadre législatif européen sur la protection des données. Ceci a été le coup d’envoi de la création de DPI en tant qu’organisme de formation. L’entreprise a commencé avec une poignée de candidats et a constamment amélioré son offre grâce à leurs précieux commentaires. Lorsque le texte final du RGPD a été publié en 2016, DPI est devenu un organisme de formation de premier plan dans le domaine du RGPD. Aujourd’hui, l’entreprise a formé plus de 3 000 professionnels.

À propos de Toreon

Toreon a été fondée en 2013 pour répondre à la demande croissante de cybersécurité et guider les entreprises en toute sécurité lors de leur digitalisation. L’entreprise fournit des services de cybersécurité et de sécurité de l’information dans des secteurs sensibles à la sécurité tels que le gouvernement fédéral et le secteur de l’énergie, dans l’industrie manufacturière et auprès de ‘créateurs numériques’ indépendants. L’entreprise, qui souffle ses sept bougies, a connu ces dernières années une croissance organique pour atteindre cinquante employés. Ce parcours a été récompensé par une nomination en tant qu’entreprise moyenne à la croissance la plus rapide de la région d’Anvers par les Trends Gazellen en 2021.